Un nouveau défi pour ATC

Mis à l’eau le 27 avril, le Maxi Banque Populaire XI, un bijou de haute technologie et d’innovation de 32 mètres de long et 23 de large est taillé pour les plus belles aventures autour du monde. Fruit d’un intense travail collectif mélangeant haute technologie et artisanat, ce nouveau trimaran Ultim a mobilisé, pendant 24 mois, 150 entreprises afin d’être mis à l'eau.

« Un enjeu économique qui dépasse le sport »

Cette mise à l’eau était particulièrement attendue par toute l’équipe et les nombreux protagonistes qui ont été impliqués pendant sa conception et sa fabrication. Avec son bureau d’études et l’ensemble de ses salariés, le Team Banque Populaire a fait la part belle au « made in France » en sollicitant essentiellement des entreprises françaises et locales.

« La construction d’un Ultim est un enjeu économique majeur qui dépasse le cadre du sport », précise Ronan Lucas, qui dirige le Team. Acteur majeur de la course au large, à la fois sponsor et armateur, Banque Populaire a ainsi collaboré avec des centaines d’artisans, d’ingénieurs, d’architectes, fidèle à son ADN de banque proche de ceux qui entreprennent et se mobilisent pour la pérennité de leurs entreprises et de leurs emplois. Par la même occasion, la banque démontre son implication forte dans le rayonnement des acteurs de l’économie bleue, qui rassemble toutes les activités économiques liées à la mer.

En proposant au Team Banque Populaire un nouveau tissu, le « Bobact », pour réaliser le carénage du bras de liaison avant, l’équipe ATC partage avec le monde de la course au large près de 30 années d’expertise dans la réalisation de pièces uniques, destinées aux réalisations les plus incroyables : « L’un des enjeux majeurs de la voile de compétition est aujourd’hui l’aérodynamique. Grâce aux foils, un trimaran comme Banque Populaire XI atteint des vitesses très élevées qui rendent le fardage très pénalisant. Il faut donc limiter la trainée tout en étant extrêmement attentif au poids. Le tissu « Bobact », par ses qualités mécaniques, sa résistance et son faible grammage participe à cet objectif » résume Vincent Borde, ancien acteur des équipes de courses au large.

« Nous souhaitons maintenant à l’équipe de Banque Populaire XI et à son skipper Armel Le Cléac’h bon vent, les meilleurs résultats et les remercions pour leur confiance » conclut le gérant d’ATC.